Implantation

Le Nouvel Hôpital de Lens se construira à l’ouest le long de la trame verte qui relie Loos-en-Gohelle à Lens, et au sud, le long du cavalier de mine. L’A21, au nord, permettra un accès direct et facilité.



La zone ici en rose est l’emprise totale où sera construit le bâtiment, et où seront aménagés les parkings, les voiries, les espaces verts et les zones d’extension futures et d’implantation d’activités liées à la santé.

Accessibilité

L’accessibilité est une préoccupation très importante des équipes du projet. En effet, un hôpital non accessible ou créant des congestions n’est pas acceptable. L’Agence d’Urbanisme de l’Artois (AULA) a été missionnée par le Président de la Communauté d’Agglomération Lens Liévin pour trouver les meilleures solutions aux problématiques posées : limiter au maximum les flux sur les routes secondaires et bénéficier au mieux de la proximité de l’A21.
La proposition faite par l’AULA permettra par ailleurs de faciliter les flux de la sortie n°9 (Lens Nord). Elle consiste en la création de deux ronds-points de chaque côté de l’autoroute, ainsi que d’une sortie (direction Douai) modifiée pour accéder à un rond point à proximité immédiate de l’hôpital.
Cette proposition présente l’intérêt de ne pas provoquer de nuisances supplémentaires et n’empiète pas sur des terrains particuliers.
Les travaux d’accessibilité seront partagés entre le Centre Hospitalier de Lens, la CALL et le département du Pas de Calais. (Département du Pas de Calais  : les 2 giratoires nord et sud sur la route de La Bassée  ; CALL  : bretelle de sortie A21  ; CHL  : Giratoire « hôpital », liaison avec le giratoire sud de la RD 947 et voirie de liaison avec l’hôpital)

Les travaux d’accessibilité ont débuté en 2018 et se termineront en 2020. Ceci permettra de faciliter les flux du chantier du Nouvel Hôpital de Lens.